Perspectives par Odile Decq & Camille Henrot

Pour la première fois, l’Espace culturel Louis Vuitton se concentre sur deux artistes. Deux femmes, deux Françaises, deux propositions différentes et complémentaires. Odile Decq est une architecte confirmée qui vient d’achever l’extension et l’aménagement du MACRO (Rome); Camille Henrot est une plasticienne de 31 ans présélectionnée pour le Prix Marcel Duchamp 2010.

La réunion de leurs deux visions donne tout son sens à l’exposition « Perspectives ». À travers seize œuvres qui pour la plupart sont des créations, c’est une tentative de compréhension de l’espace et du monde par des regards croisés. La perspective est une manière de voir et de pré-voir, un trompe-l’œil, une façon détournée de représenter les objets pour mieux les révéler.

Architecte reconnue comme artiste, Odile Decq est fascinée par l’horizon. Pour l’exposition, elle a conçu trois installations mêlant l’acier, le métal ou le verre, qui sont autant de défis à notre perception. Créer une impression de profondeur là où elle fait défaut, maintenir l’équilibre contre toute attente, ouvrir l’horizon alors qu’il semble se réduire… L’illusion d’optique et la surprise dominent cette écriture architecturale frontale, sensible, ludique et d’une extraordinaire précision.

Camille Henrot observe le monde avec un regard autre, d’une étonnante acuité. Au fil de ses lectures et de ses créations, elle a construit une anthropologie intime dont cette exposition est le théâtre. Par le biais de la vidéo, la sculpture, le dessin, la gravure, la photographie, le tissage… elle explore le voyage et ses malentendus, l’impossible compréhension de l’autre. Son travail consiste en une réappropriation des objets qu’elle détourne, déforme ou augmente comme ce téléphone portable, symbole de la modernité, plongé dans le goudron pour en faire l’objet archéologique du futur. Ainsi le déplacement est l’expérience de la transformation, et tout voyage dans l’espace est voyage dans le temps. Il est rare qu’on associe le travail d’une architecte et d’une plasticienne. Toutes deux pourtant révèlent l’Espace culturel Louis Vuitton à l’occasion de cette 12eexposition. Odile Decq le transforme en navire ou en avion et Camille Henrot en une sorte de musée de l’homme. À travers elles, se dessine ainsi l’essence même du voyage : la métamorphose, l’impossible symétrie, le départ et l’horizon.

Commissaire de l’exposition : Hervé Mikaeloff // Designer : Adrien de Melo

Lieu : Espace culturel Louis Vuitton
60, rue de Bassano
75008 Paris
Entrée par le magasin Louis Vuitton :
101, avenue des Champs Elysées
75008 Paris

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s